REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

UTILISATION DES COOKIES

Les cookies nous fournissent des informations sur la façon dont ce site est utilisé, ils permettent également de fluidifier la navigation et d’améliorer l’expérience de l'utilisateur.

QU’EST-CE QU’UN COOKIE ?
Un cookie est un petit fichier texte qui est stocké par votre navigateur lors de votre première visite. Une fois installés, ils nous permettent de vous reconnaître à chaque visite, et donc de vous faire profiter de toutes les fonctionnalités de nos sites. Les cookies ne sont pas des dossiers actifs, et ne peuvent donc pas héberger de virus. Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur http://www.allaboutcookies.org/fr/. Cette politique est rédigée pour vous expliquer à quoi nous servent ces cookies et ce qu’ils font.

QUELS SONT LES COOKIES UTILISÉS SUR LE SITE WWW.ROQUEBRUNE.COM ?
Le site de la ville de Roquebrune-sur-Argens utilise l'outil Google analytics pour collecter des statistiques anonymes sur l'utilisation de notre site par les internautes (par exemple : les pages les consultées, le nombre de visiteurs, les navigateurs utilisés, ...). En naviguant sur notre site, un cookie Google analytics est déposé sur votre ordinateur.
Ce site utilise également « AddThis », un outil qui nous permet de vous rendre le partage d’informations et de contenus plus facile.
Il est à noter que l’utilisation sur ce site  de publicité sémantique (aussi appelé contextuelle) ne cible pas la publicité en fonction du profil de l’internaute. Elle se base uniquement sur le contenu de la page visitée. Ce type de publicité ne requiert donc pas de tracer les utilisateurs sur les sites qu’ils visitent. Par conséquent, les publicités sémantiques peuvent être affichées sans consentement préalable de l’utilisateur.

SI VOUS NE SOUHAITEZ PAS ACCEPTER LES COOKIES ?
La désactivation des cookies risque de vous empêcher d’utiliser certaines fonctionnalités. Cependant si vous ne souhaitez pas accepter les cookies, vous pouvez modifier les paramètres de votre navigateur ou supprimer les cookies déjà enregistrés.

Vous pouvez désactiver les cookies en suivant les instructions suivantes :

1- Vous utilisez le navigateur Internet Explorer
Dans Internet Explorer, cliquez sur le bouton Outils, puis sur Options Internet.
Sous l'onglet Général, sous Historique de navigation, cliquez sur Paramètres.
Cliquez sur le bouton Afficher les fichiers.
Cliquez sur l'en-tête de colonne Nom pour trier tous les fichiers dans l'ordre alphabétique, puis parcourez la liste jusqu'à ce que vous identifiiez des fichiers commençant par le préfixe "cookie" (tous les cookies possèdent ce préfixe et contiennent habituellement le nom du site Web qui a créé le cookie).
Sélectionnez les cookies contenant le libellé "Roquebrune" et supprimez-les.
Fermez la fenêtre qui contient la liste des fichiers, puis cliquez deux fois sur OK pour retourner dans Internet Explorer.

2- Vous utilisez le navigateur Firefox
Allez dans l'onglet Outils du navigateur puis sélectionnez le menu Options
Dans la fenêtre qui s'affiche, choisissez Vie privée et cliquez sur Affichez les cookies
Repérez les fichiers qui contient le nom "Roquebrune", sélectionnez-les et supprimez-les.

3- Vous utilisez le navigateur Safari
Dans votre navigateur, choisissez le menu Édition > Préférences.
Cliquez sur Sécurité.
Cliquez sur Afficher les cookies.
Sélectionnez les cookies qui contiennent le nom "Roquebrune" et cliquez sur Effacer ou sur Tout effacer.
Après avoir supprimé les cookies, cliquez sur Terminé.

4- Vous utilisez le navigateur Google Chrome
Cliquez sur l'icône du menu Outils.
Sélectionnez Options.
Cliquez sur l'onglet Options avancées et accédez à la section Confidentialité.
Cliquez sur le bouton Afficher les cookies.
Repérez les fichiers qui contiennent le nom "Roquebrune", sélectionnez-les et supprimez-les.
Cliquez sur Fermer pour revenir à votre navigateur.

Suivez-nous icone facebook icone youtube icone google+

Gestion des espaces naturels


LA GESTION DES TERRAINS DU CONSERVATOIRE DU LITTORAL

 La gestion du site du Conservatoire du Littoral est une compétence communale, qui œuvre activement en faveur de l'environnement pour protéger les espaces boisés, d'une part des incendies, mais aussi de l'urbanisation galopante qui frappe le littoral Varois.

Le site des Petites Maures se situe sur le territoire de Roquebrune-sur-Argens, Commune littorale du Var. La superficie de la Commune est de 10 610 hectares, dont 8 000 hectares d'espaces boisés. La Commune possède 7 km de côte. Le nombre d'habitants à l'année est de 12 416 (chiffre au 1er janvier 2015 sur le recensement de la population 2012),  soit 117 habitants/km2, 1 habitant par hectare environ), en saison il monte à 55 000. Le quartier des Issambres représente 2884 habitants (chiffre 2014 sur le recensement de la population 2011).

Conservatoire-littoral-vSituation géographique
Le site constitue la limite Nord-Est du Massif des Maures, correspondant au Sud-Est de la Commune. Ce sont 582 hectares qui appartiennent au Conservatoire du Littoral.

Ce territoire est limité :
- Au Sud-Ouest et à l'Est, par les zones urbanisées des Issambres et de Saint-Aygulf
- Au Nord-Ouest, par la Départementale n°8 dite du col du Bougnon
- Au Nord-Est, par la fin de la plaine de l'Argens, à vocation agricole (vigne, maraîchage) et les étangs de Villepey, l'une des deux zones humides du Var, propriété du Conservatoire.

 

PROTECTION DES FORÊTS DU LITTORAL DES ISSAMBRES: ROQUEBRUNE-SUR-ARGENS FAIT APPEL AU CONSERVATOIRE DU LITTORAL

 La Commune voulait faire bénéficier le versant du littoral des Petites Maures, considéré comme un poumon vert aux Issambres, d'une protection définitive du Conservatoire du Littoral, contre les constructions et les incendies.
Dans le cadre de cette démarche de protection du patrimoine forestier, initiée en 2004, le site des Petites Maures fait l'objet d'un dossier préalable à Déclaration d'Utilité Publique (D.U.P.), qui constitue l'une des dernières étapes administratives avant les acquisitions à l'amiable ou les expropriations.

A Roquebrune-sur-Argens, 509 hectares avaient déjà été rendus inconstructibles et intégrés au Patrimoine du Conservatoire du Littoral (266 hectares sur le versant du fleuve "la Gaillarde", 8 hectares sur le Vallon de la Gaillarde et 235 hectares sur les Petites Maures). La Commune a souhaité y ajouter 300 hectares supplémentaires du versant littoral du massif des Petites Maures, y compris la parcelle dite BEUCKELAERS, en vue de porter à 800 hectares l'espace public ainsi protégé, mais aussi géré par la Commune de Roquebrune-sur-Argens.

L'unique solution de protection durable des Petites Maures est la maîtrise foncière publique par le Conservatoire du Littoral, véritable garant de leur conservation, sachant que les documents d'urbanisme peuvent sinon être révisés par les municipalités successives et que la loi "littoral" peut être amendée.

La protection de cette zone, au patrimoine naturel remarquable, consiste à la soustraire définitivement de l'urbanisation et à prévenir les incendies, la Commune gérant les terrains du Conservatoire du Littoral et engageant les travaux nécessaires de défense incendie pour les pompiers et les C.C.F.F., et notamment le débroussaillement des pare-feux. Elle consiste enfin à intégrer des parcelles à l'espace public, avec la possibilité d'y aménager des promenades, organiser des balades nature commentées...

Un acte majeur pour la protection du patrimoine naturel
Cette démarche municipale revêt un caractère exceptionnel. Il s'agit de constituer un espace protégé global et cohérent sur le massif des Petites Maures. C'est véritablement un choix de société, qui déterminera l'avenir du versant littoral des Petites Maures: urbanisation ou protection.
Il s'agit aussi, pour le Conservatoire du Littoral, d'étendre au maximum son périmètre d'acquisitions foncières. Pour ce faire, le recours à une D.U.P.  est une procédure assez inédite en la matière, puisque l'utilité publique prend là un axe de développement durable: on peut aller jusqu'à l'expropriation pour protéger le site en lui-même, tel qu'il est.

La population roquebrunoise informée et consultée
Le projet a été exposé par la Municipalité lors d'une réunion d'information qui a attiré beaucoup de monde. L'intérêt de la population s'est confirmé au cours de l'enquête publique qui s'est déroulée du 15 novembre au 5 décembre 2007 à la Mairie Annexe des Issambres, pour recueillir l'avis de la population sur ce projet d'acquisitions foncières par le Conservatoire du Littoral.
Le Maire remercie tous les concitoyens qui se sont mobilisés massivement à ses côtés dans ce dossier capital pour notre patrimoine forestier.

logo pdf Télécharger le dossier de presse sur la protection des forêts du littoral des Issambres 
logo pdf Télécharger le rapport d'activités 2009 du comité de gestion du Conservatoire du Littoral

 

LE SITE CLASSÉ DU ROCHER DE ROQUEBRUNE

Le site du rocher de Roquebrune-sur-Argens est un massif isolé, qui se dresse au-dessus de la plaine de l’Argens sur 6 km2 et à 376 m d’altitude. Cette masse rocheuse brun rouge est emblématique de la Commune de Roquebrune-sur-Argens. Il a donné d’ailleurs son nom à la Commune.

logo pdf Télécharger la présentation du Rocher de Roquebrune

 

LES SITES PROTÉGÉS SUR LE TERRITOIRE COMMUNAL

 Nous vous invitons à consulter le site de la Direction Régionale de l'environnement : http://www.paca.developpement-durable.gouv.fr/la-dreal-paca-r377.html

Consultez également le site internet du comités des sites roquebrunois : www.comitesitesroquebrune.com

 

 

LES REBOISEMENTS SUITE AUX INCENDIES

La forêt raphèle

Des travaux d'évacuation, de broyage de bois brûlé ont été exécutés sur la partie de la communale de Raphèle qui avait été détruite lors de l'incendie du 5 juillet 2005. La Commune de Roquebrune-sur-Argens, en partenariat avec l'Institut pour la Forêt Méditerranéenne, le SIVOM du Pays des Maures et l'association Roquebrune Amitié, s'est engagée dans une vaste opération de réhabilitation de la forêt Raphèle, afin de rendre à ce site exceptionnel toute sa magnificence.

Les travaux préparatoires réalisés à la charge de la Commune
Sur les 15 hectares de forêt, 5 hectares ont brûlé totalement et les 10 hectares restant n’ont été touché que partiellement. Des travaux de broyage ont été réalisés sur l’ensemble du site et les arbres épargnés ont été élagués pour favoriser leur régénérescence. Les arbres calcinés ont été transformés en plaquette forestières, permettant d’alimenter des chaudières de la région. Cette action a permis de donner une seconde vie à ces arbres, tout en diminuant le coût des travaux via le débouché économique que cela représente.

Les élèves de l'école de la Bouverie mis à contribution
Entre 2006, 2007 et 2008, les écoliers de la Bouverie ont participé au reboisement de la forêt Raphèle en replantant des petits pins sur par loin de 5 hectares.
En réhabilitant ainsi la forêt Raphèle, nos minots ont contribue à protéger le patrimoine écologique et forestier communal, tout en valorisant le cadre de vie à la Bouverie, tant pour ses habitants et les promeneurs, que la faune.

De nouveaux partenaires pour la Commune en matière de reboisement
Les demandes auprès du Conseil Général et du Conseil Régional pour entreprendre les travaux de restauration de ces terrains incendiés sont restées sans effet. La Municipalité a donc choisi d'entreprendre les travaux nécessaires par elle-même, sous la maîtrise d'oeuvre du SIVOM du Pays des Maures qui en assure la coordination, en partenariat avec l'association Roquebrune Amitié, qui a proposé à la Commune un don de ses adhérents pour un projet de reboisement, et avec un nouveau partenaire spécialisé dans les actions de reboisement, l'Institut pour la Forêt Méditerranéenne.

 

Les Petites Maures

Avec les incendies de l’été 2003, la forêt des Petites Maures, propriété du Conservatoire du Littoral, a été fortement touchée par les flammes.
Après des travaux de grandes envergures pour protéger le site contre l’érosion et favoriser sa régénération, certains lieux notables ont été choisis pour faire l’objet d’une replantation. Ainsi, la ruine des 4 vents et la ruine de Roqueyrol se sont vues agrémentées respectivement de figuiers et d’oliviers. Entre 2004 et 2006, nos écoliers  Roquebrunois se sont relayés  pour participer au reboisement de ce site exceptionnel.


LES COURS D'EAU

L’entretien des cours d’eau non domaniaux
En réponse à de nombreuses demandes des administrés, la Commune a mis en place une politique d’information et de prévention sur la gestion des cours d’eau non domaniaux. Les propriétaires d’un terrain riverain d’un cours d’eau non domanial sont tenus d’en assurer l’entretien selon les préconisations suivantes ( article L. 215-14 du Code de l’Environnement) :

- Entretenir la berge par élagage et recépage de la végétation arborée (pas d'arrachage),
- Enlever les embâcles et débris, flottants ou non, afin de maintenir l’écoulement naturel des eaux, et d’assurer la bonne tenue des berges.

logo pdf  Télécharger le guide du riverain


Pour plus de renseignements sur les cours d'eau, contacter la Police de L'environnement : Tél. 04 98 11 36 81 ou 06 85 03 00 89